Mon compte

Accueil > Quel oreiller choisir ?

Quel oreiller choisir ?

Pour éviter de se retrouver avec les cervicales en compote au réveil, mieux vaut avoir un bon oreiller.

Les clés pour trouver celui qui nous fera dormir d’un sommeil réparateur.

Oreiller: quelle est la règle n°1 pour faire le bon choix ?

Lorsque votre tête repose sur l’oreiller, veillez à ce qu’elle se situe dans le prolongement de la colonne vertébrale pour ne créer aucune tension cervicale ou dorsale. Pour cela, choisissez l’épaisseur de votre oreiller en fonction de votre carrure. Si vous avez les épaules larges, optez pour un modèle épais, de 12-13cm d’épaisseur, surtout si vous dormez sur le côté. L’oreiller va venir combler le creux de la nuque et éviter une compression au niveau de l’épaule. À l’inverse, pour les gabarits menus, aux épaules étroites, le modèle doit être plus fin (8-9cm).
Dormir sur le dos, le ventre ou le côté, ça change quoi ?
Sur le côté. Préférez un modèle épais (à partir de 9cm) pour respecter l’alignement de la colonne vertébrale.
Sur le ventre (la position la moins confortable !), optez pour un modèle plat, de 5-6cm d’épaisseur afin de ne pas «casser» la nuque et/ou cambrer le dos. Et résistez à l’envie d’enlacer votre oreiller dans vos bras, vous aggraveriez votre cambrure !
Sur le dos. L’épaisseur a en fait peu d’importance.
Moelleux ou ferme ?
Peu importe, tout est une question de confort. Néanmoins, les modèles en mousse ou synthétiques, à la fois fermes et compacts, offrent un excellent soutien cervical.

Forme carrée ou rectangulaire, c’est pareil ?
 

La forme carrée (65cm de hauteur x 65cm de largeur) est le format standard en France. Pourtant, ses dimensions sont moins pratiques qu’elles n’en ont l’air… Comme il prend beaucoup de place dans le lit, le dormeur, vite à l’étroit, a la fâcheuse manie de replier son oreiller. Au détriment de ses cervicales qui en pâtissent ! Préférez le format rectangulaire (50cm x 70cm). Moins encombrant et plus large, il permet de se retourner facilement durant la nuit, la tête trouvant toujours refuge sur l’oreiller. Pratique pour ceux qui bougent beaucoup.
Duvet, mousse ou fibre synthétique ?
En duvet. On l’aime pour son côté douillet et gonflant. Choisissez un modèle qui contient au moins 50?% de duvet, et changez-en tous les 5 ans. Préférez les plumes d’oie à celles de canard : elles sont plus coûteuses, mais plus fines et volatiles. Attention, à éviter chez les personnes allergiques.
En mousse. En polyuréthane ou en mousse latex (naturelle), il ne se déforme pas, est anallergique et se conserve entre 7 et 10 ans. Soupesez-le : plus il est lourd, plus il est de bonne qualité.
En fibre synthétique. Anallergique, il est également bon marché . Mais sa fibre creuse, en polyester, se compacte vite et au bout de 3 ans, il est tout ratatiné. Autre hic : il a tendance à favoriser la transpiration.
Que penser des modèles ergonomiques ?
En forme de vague, ce type d’oreiller dispose d’une partie haute à caler contre le(s) épaule(s) pour combler avec précision le creux de la nuque. Il peut convenir à ceux qui souffrent de douleurs cervicales et dorsales, ou de migraines au réveil. En latex 100% naturel, issu de la sève de l’hévéa, il est hypoallergénique.

En mémoire de forme

L'oreiller à mémoire de forme, a la capacité de pouvoir réagir face à la chaleur corporelle et de se transformer pour se fondre autour des cervicales de son utilisateur. Un oreiller classique a tendance à être, soit trop plat, soit trop gonflé et nous assure une mauvaise position de la colonne vertébrale. En effet, celle-ci est souvent tordue. Avec un oreiller à mémoire de forme, il n'y a plus aucun espace libre ou creux autour du cou, celui-ci est entièrement entouré et maintenu par la mousse. Quelle que soit la position adoptée par l'utilisateur, l'oreiller se transforme pour s'adapter à la nouvelle position.

L'oreiller à mémoire de forme dispose de nombreux avantages grâce à la matière qui forme sa composition. Les oreillers sont composés de mousse viscoélastique. Cette technologie a été créée par la NASA en 1970, afin d'alléger la pression faite sur les astronautes, lors du décollage des fusées. C'est une matière de haute technologie qui offre une grande capacité de mémoire. Elle a la capacité d'être hypoallergénique et micro-aérée. En effet, en fonction de la chaleur du corps humain, la mousse se ramollit ou se durcit, elle est donc thermosensible.

Un choix attentif

Un oreiller à mémoire de forme doit être choisit de manière attentive, car il en existe différentes sortes, en forme et hauteur. L'utilisateur devra donc faire attention à sa position de sommeil et ses préférences d'épaisseur. Lorsque l'oreiller a bien été choisi, les bienfaits sont nombreux. Il aide considérablement à soulager les cervicales, réduire les douleurs. Il assure un maintien parfait du corps et un alignement de la colonne vertébrale. Il permet une détente profonde du corps et un relâchement des tensions, ce qui favorise un sommeil réparateur. Certaines personnes ont même remarqué une diminution des ronflements et un effet bénéfique sur l'arthrose.

L'oreiller à mémoire de forme aide à trouver sa position idéale pour une nuit réparatrice. 

 

 

 

 

 

so-literie, literie orléanaise l 25 ans d’expérience au service de votre confort
visite virtuelle du magasin
LIRE
Literie Orléanaise - 1073, RN20 - 45770 Saran ~ Tél : 02 38 73 79 82 - Face cinéma Pathé